• Article de blog
  • Formation continue

Intelligence Artificielle : quels enjeux pour les entreprises ?

Publié le 17 janvier 2024
Intelligence Artificielle : quels enjeux pour les entreprises

L’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus utilisée dans les entreprises pour améliorer l’efficacité, l’automatisation des processus, la prise de décision et l’innovation. Les enjeux pour les entreprises sont stratégiques.

Marc Decombas, fondateur de l’entreprise Just AI et expert en intelligence artificielle dans le programme ‘Booster IA France 2030’ de la BPI, nous a dévoilé, à l’occasion d’une conférence qui a eu lieu sur le campus de Scholar Fab Le Havre en décembre 2023, quels sont les enjeux et perspectives apportés par l’IA au cœur des entreprises.

« Nous sommes aujourd’hui en présence de la plus grosse adoption technologique de tous les temps, et cela crée une euphorie totale. Tout le monde utilise ChatGPT » , explique le spécialiste.

Outre Chat GPT, de nombreuses autres solutions d’intelligence artificielle ont été développées et sont désormais intégrées directement dans les suites logicielles (exemples : Copilot, le chatbot d’intelligence artificielle de Microsoft, ou encore Bard, l’outil d’IA générative de Google).

L’IA intervient dans les domaines de la vision, du langage ou des données.

Il permet notamment de générer des images, des textes, des sons, des voix, des musiques et vidéos, des traductions, de la poésie, des codes informatiques, des plans 2D/3D, etc…

Outre les craintes dues aux risques d’usurpation d’identité, l’intelligence artificielle, malgré tous les atouts qu’elle présente, génère de grandes inquiétudes quant à l’impact sur les métiers.

Certains sont voués à disparaître, d’autres ne seront pas du tout impactés, mais la plupart subiront de +/- gros changements.

Avec l’arrivée et le développement de l’IA, on estime que :

  • 300 millions d’emplois seront supprimés
  • 46% des professions administratives ou juridiques vont changer
  • 7% des emplois vont totalement disparaître
  • 63% des emplois seront complétés par l’IA
  • 30% des emplois ne seront pas du tout impactés
  • 80% des travailleurs verront 10% de leurs tâches affectées à l’IA
  • 19% des travailleurs auront au moins 50% de leurs tâches affectées à l’IA

« Les métiers manuels ne seront pas impactés, par contre les métiers tels que enseignant, programmateur informatique, consultant, analyste de l’information, concepteur d’interfaces web, mathématicien, pourraient disparaître ou changer complètement« , détaille Marc Decombas.

Les domaines où l’IA est couramment appliquée dans le contexte des entreprises sont les suivants :

  1. Analyse des données : l’IA est utilisée pour analyser de grandes quantités de données, identifiant des tendances, des modèles et des informations utiles pour prendre des décisions éclairées
  2. Automatisation des tâches : les entreprises utilisent l’IA pour automatiser des tâches répétitives et chronophages
  3. Service client : les chatbots et les systèmes de traitement automatique du langage naturel (NLP) sont utilisés pour gérer les interactions avec les clients, répondre aux questions fréquentes et fournir un support de base
  4. Prévisions et planification : les modèles prédictifs basés sur l’IA sont utilisés pour anticiper les tendances du marché, optimiser la gestion des stocks, planifier la production et améliorer la gestion de la chaîne d’approvisionnement
  5. Sécurité : l’IA est utilisée pour détecter les activités suspectes, identifier les menaces potentielles et renforcer la sécurité
  6. Recrutement : les entreprises utilisent l’IA pour faciliter le processus de recrutement en triant les CV, en évaluant les compétences des candidats et même en menant des entretiens initiaux via des chatbots
  7. Personnalisation : l’IA est employée pour personnaliser les expériences client, que ce soit dans le domaine du marketing en ligne, de la recommandation de produits ou des services sur mesure
  8. Systèmes de gestion : les systèmes de gestion basés sur l’IA aident à optimiser les opérations internes, la planification des ressources, la gestion de projet et d’autres aspects du fonctionnement quotidien de l’entreprise

Marc Decombas détaille les questions à se poser avant d’intégrer l’IA pour améliorer un processus :

  • Cela concerne-t-il un problème interne ou externe / opérationnel ou stratégique ?
  • Y a-t-il un problème bien identifié et un périmètre clair ?
  • L’équipe concernée est-elle demandeuse / motrice ?
  • Le problème est-il lié à une perte de temps, à la perte d’opportunités, à la présence d’erreurs ?
  • Le logiciel utilisé peut-il intégrer une solution IA, et les collaborateurs concernés savent-ils utiliser cette technologie ?

L’intelligence artificielle présente un enjeu considérable aujourd’hui pour les entreprises, et appréhender cette technologie et savoir l’intégrer dans son entreprise peut s’avérer dans certains secteurs indispensable pour rester concurrentiel.

L’IA dépend des besoins spécifiques de chaque entreprise, de ses données disponibles et de ses objectifs stratégiques.

Les entreprises peuvent aujourd’hui développer leurs propres solutions ou utiliser des plateformes et des services existants intégrant des fonctionnalités d’IA.

A travers son dispositif ‘IA Booster France 2030’ , l’Etat français fait du soutien à l’innovation liée à l’IA une priorité.

Le dispositif a pour objectif d’accompagner les PME et ETI françaises dans leurs processus de transformation numérique, en leur permettant d’enrichir leur offre par de nouveaux services, d’améliorer leur compétitivité et de moderniser leur appareil de production grâce à l’IA.

Cela se traduit par des possibilités de subventions (2,2 milliards d’euros sont alloués à cette issue par la BPI jusqu’à 2025), mais également par des modules de formation et de conseils personnalisés adaptés aux entreprises.

Les formations en intelligence artificielle chez Scholar Fab

Scholar Fab dispense des formations qui visent à accompagner les entreprises dans leur développement lié à l’IA :

Partager